Jacques Chaban-Delmas contre la division de la France en 2 camps…

Chaban (UDT)

Interview de Jacques Chaban Delmas par Georges Suffert, présidentielle 1974.


Georges Suffert:
 Mr Chaban-Delmas la situation est bizarre, votre principal adversaire est Mr Valérie Giscard D’Estaing, il était votre ministre des finances au moment où vous jetiez les bases de ce que vous appelez la nouvelle société. Ma question sera simple si c’est un conservateur comment ce fait-il que vous ne vous en êtes pas aperçu plutôt ? Et si c’était l’un de vos collaborateurs comment est-il devenu un conservateur ?

Jacques Chaban Delmas: Mr Suffert, à l’époque comme vous dîtes j’étais 1er ministre et Mr Giscard D’Estaing était mon ministre des finances et c’est moi qui tranchais et il a très correctement tenu compte de mes décisions, c’est pas une question d’homme en réalité il se passe depuis une quinzaine de jours en France un phénomène très important et très grave Mr Giscard D’Estaing est entrain de ressusciter la droite. Alors elle est badigeonnée, elle est ripolinée elle a l’air d’avoir l’âge de son champion alors qu’en réalité elle a l’âge de son ministère. Et alors il se passe ceci, c’est qu’elle se dresse en forteresse d’un côté d’où un antagonisme et c’est la qu’est le danger.

Le général de Gaulle avec son génie avait absorbé cette droite enfin, disons qu’il l’avait neutralisé et voila que Mr Giscard D’Estaing la ramène en pull over.

J’ai vu hier l’affrontement entre Mr Giscard D’Estaing et Mr Mitterrand c’était vraiment l’opposition des classes l’une contre l’autre et c’est précisément ce que le gaullisme a su éviter et c’est ce qu’il faut coute que coute éviter et c’est pour cela que je suis candidat.

Georges Suffert: Oui mais si vous arrivez avant Giscard D’Estaing au 1er tour vous allez exactement vous trouver dans la même position que lui aujourd’hui c’est à dire classe contre classe.

Jacques Chaban Delmas: Pas du tout Mr Suffert pas du tout ! On dit « le gaullisme n’intéresse plus personne » ou on dit « le gaullisme a été confiscé par l’état UDR » quelle plaisanterie. Qu’est ce que c’est le gaullisme ? C’est un effort de rassemblement national pour lutter contre le danger dominant. En 1940 le danger dominant c’était l’occupant. En 1958 le danger dominant c’était l’état qui se défaisait comme la France. Dans les 2 cas qu’est ce qu’a fait de Gaulle ? Il a montré le péril et puis il a foncé sur l’obstacle et aujourd’hui quel est le danger dominant ? C’est précisément la séparation de la France en 2 camps hostiles. Moi aussi j’aurai à rencontrer Mr Mitterrand mais ce sera tout à fait différent de sa rencontre avec Mr Giscard D’Estaing. De l’autre côté de la barrière artificielle qui nous sépare des socialistes, il y a des centaines de milliers d’hommes et de femmes qui savent très bien que le gaullisme n’a jamais été contre le peuple au contraire, que le gaullisme n’a jamais été pour qu’il y ait d’un côté les riches de l’autre les oubliés, d’un côté les nantis de l’autre les pauvres, d’un côté les travailleurs et de l’autre les patrons c’est tout le contraire. Si Mr Giscard D’Estaing est en liste ce sera l’affrontement alors que si c’est moi ce sera tout différent, d’ailleurs les syndicats le savent très bien rappelez vous mes 3 ans de gouvernement c’était juste 1 an après mai 68 où soit dit en passant on avait déjà vu Mr Mitterrand déjà débordé par l’extrême gauche où tout était très instable et que c’est il passé ? Il s’est passé que j’ai établi la concertation, la politique contractuelle et alors on a vu le nombre de journée de grêve tomber en flèche et ça a été 3 ans de paix sociale.

Voila la différence profonde entre Mr Giscard D’Estaing et moi, c’est une différence politique. Et les modérés qui s’apprêtent à rejoindre la banière de Mr Giscard D’Estaing, ils devraient songer au grave péril qui résulterait pour la France précisément de cet affrontement et de l’atmosphère d’antagonisme social qui règnerait en France.

Georges Suffert: La question que des milliers de français vont se poser durant quelques jours à savoir s’ils doivent voter pour vous ou pour Mr Giscard D’Estaing au 1er tour et si vous pouvez gagner ?

Jacques Chaban Delmas: Non seulement je crois que je peux gagner mais je suis certain qu’il faut que je gagne et la il ne sagit pas de moi, il sagit de la France et des français et vous posez bien la question en effet et c’est à chacun d’y répondre en son âme et conscience, qu’elle est la question ? Savoir si la France va se diviser en 2 camps en 2 esprits en 2 manières de voir le monde et sans communication entre ces 2 camps prêts par conséquent à l’affrontement final. Voila la question !
Il est étonnant de voir combien la situation décrite par Jacques Chaban Delmas est plus que jamais d’actualité.

Il est important que les français se rendent compte qu’il ne va pas de l’intérêt de la société, donc de leurs propres intérêts, que de voir la France coupée en 2. Plus que jamais nous devons dire NON aux candidats de la droite et de la gauche qui ne feront qu’emplifier la division du peuple français.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s