Les vrais gaullistes sont « gaullistes de gauche »

Pub UDT

« Le vrai gaullisme est à gauche » disait René Capitant*, l’un compagnon de route de toujours du général de Gaulle ! Les vrais gaullistes sont ils « gaullistes de gauche » ? Analysons bien la chose…

Lors du référendum de 69 les gaullistes de gauche ont été de farouches soutiens du général pendant que certains gaullistes de droite suivaient la ligne de Georges Pompidou et refusaient la participation jugée à leurs yeux comme étant « le soviet dans l’entreprise ». Les gaullistes de gauche furent également fidèles au général de Gaulle (hormis Jacques Soustelle) lors de l’affaire algérienne tandis que certains gaullistes de droite ont préféré se mettre en retrait par opposition à l’autodétermination de l’Algérie, appelant même à voter NON au référendum de celle-ci.

Pendant que des gaullistes de droite jugeaient de Gaulle comme dépassé par les événements de mai 68 pensant même qu’il devait se retirer, les gaullistes de gauche ont été indéfectibles envers l’homme du 18 juin !

Certains gaullistes de gauche comme René Capitant ou André Malraux ont d’ailleurs choisi de quitter la politique lors du départ du général de Gaulle.

Tout ceci a une explication simple : les gaullistes de gauche sont avant tout « gaullistes » alors que les gaullistes de droite sont avant tout « de droite ». Si il n’a jamais été un problème pour les gaullistes de gauche de soutenir la candidature d’un gaulliste de droite à une élection par souci d’intérêt général, ce ne fut pas le cas de l’inverse comme nous avons d’ailleurs pu le constater lors de l’élection de 1974 où un grand nombre de gaullistes de droite ont préféré soutenir un homme de droite non gaulliste (voire anti-gaulliste) que le gaulliste de gauche : Jacques Chaban-Delmas. Cet épisode de l’histoire ne fut qu’un début… où quand un camp politique prévaudra toujours, aux yeux de certains, à l’avenir de la France quitte à jouer avec le destin de celle-ci !

L’avenir de la Fance en aurait été sans doute autrement si Jacques Chaban-Delmas n’avait pas été trahi en 1974 par ces personnes qui feront toujours passer la droite avant le gaullisme !

Les gaullistes de gauche ont bien été les plus fidèles aussi bien à la personne du général de Gaulle qu’à sa pensée politique !

*René Capitant fonda le premier parti à se revendiquer officiellement gaulliste au point de prendre le nom de « Union Gaulliste »