Communiqué de presse du 31 janvier 2022.

L’exploit à gauche retentit comme un non-évènement !

Christiane Taubira, revenue de nulle part et n’allant pas loin, remporte la primaire populaire qui a mobilisé…moins de 500 000 personnes.

Christiane Taubira notée « bien », Yannick Jadot et Jean-Luc Mélenchon « assez bien », Anne Hidalgo jugée « Passable ». Serions-nous à l’école ? D’ailleurs, certains ténors de la gauche devaient retourner à l’école, car avant de citer Pierre Mendès France, il faudrait étudier ce qu’il a incarné et fait. Madame Taubira, pour prendre son exemple, est radicalement opposée avec celui qu’elle a cité.

Son discours d’hier soir était creux, aucune vision de l’homme en société, aucun axe pour l’avenir du pays.

Ainsi, une minorité décide du candidat qui représentera le mieux la gauche. C’est dans ces conditions que l’on voit la stupidité de la primaire. Les gaullistes de l’UDT et de l’UPF restent attachés à leur vision, celle de la rencontre entre un Homme et la Nation dès que les circonstances s’y prêtent.

Mais cette primaire populaire n’est-elle pas un non-événement ? Anne Hidalgo, qui a dans un premier temps appelé à la tenue de cette primaire, a finalement renoncé et continue de faire cavalier seul.. Jean-Luc Mélenchon et Yannick Jadot ont affirmé qu’ils ne reconnaîtront pas le résultat de ce scrutin….Tout ça pour ça.

La gauche se cherche, se rêve. Mais la gauche a perdu son électorat de base, les classes populaires et laborieuses, en allant se fourvoyer dans la défense de la «cancel culture», dans l’indigénisme et le «wokisme», en oubliant la France au profit d’une Europe qui efface les réalités nationales.

La gauche s’est suicidée, quelle sera la porte de sortie pour le Parti socialiste qui vient de se faire balayer ?

Non, la gauche patriote, sociale, républicaine et laïque ne fera pas encore son grand retour pour cette présidentielle. Nous invitons, justement, tous les défenseurs, tous les tenants d’une gauche républicaine, patriote et sociale à nous rejoindre pour former un bloc populaire, face aux blocs identitaires, libéraux et indigénistes, pour redresser et redonner un souffle, le souffle du renouveau, à notre pays.

Le Bureau national de l’UDT.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s