Réponse des gaullistes aux chiraquiens

Réponse à la tribune publiée dans le journal  Le Point du mardi 19 avril

Nous avons pris connaissance d’une tribune parue ce mardi dans laquelle une quarantaine de personnes, qui se réclament curieusement du gaullisme, appellent à voter en faveur d’Emmanuel Macron .

Si l’extrême droite s’est construite sur la détestation du général de Gaulle, le macronisme s’est quant à lui construit sur la destruction de tout ce qu’incarnait le fondateur de la Vé République.

Le gaullisme ne repose pas uniquement sur un rassemblement par-delà les clivages mais sur une certaine idée de la France dont Emmanuel Macron est aux antipodes.

Le gaullisme c’est le rassemblement du peuple français et de ceux qui veulent servir la France et non pas le rassemblement des carrièristes à l’image de ce qui a existé sous la IVe République.
Le gaullisme c’est le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, une France indépendante et souveraine certainement pas la volonté de toujours plus de supranationalité en faveur de l’Union Européenne.

Le gaullisme c’est un Président de la République aux dessus des partis qui n’est pas chef d’une majorité et dont le lien avec le peuple doit être particulier et non méprisant. Un Président qui refuse le recours au référendum s’inspire t’il du général de Gaulle ?

Le gaullisme c’est la volonté d’associer le capital et le travail, ce qui est contraire à une politique du laisser-faire laisser-passer et au démantèlement des acquis sociaux qui ont été réalisés notamment par le général de Gaulle à la libération en 1945 et durant sa présidence entre 1958 et 1969.

Aucun vrai gaulliste de conviction ne peut se reconnaître dans la politique menée depuis 5 ans par Emmanuel Macron qui conduit la France à son abaissement et à sa vassalisation !

De prétendus gaullistes nous disent le contraire en tentant de réécrire l’histoire, mais comme le disait si bien André Malraux « il n’y a pas de gaullisme contre le général de Gaulle « .

En ce qui nous concerne, nous ne manipulerons pas la mémoire du général de Gaulle à des fins électoralistes en appelant  en son nom à voter pour l’un ou pour l’autre !

Nous demandons aux Françaises et aux Français de voter dimanche en conscience et en toute connaissance de cause.

Enfin, nous invitons les véritables gaullistes au rassemblement et à la refondation de notre famille politique.

Sébastien NANTZ,, Pŕesident de l’UPF,
Secrétaire général du Rassemblement du Peuple Français
Christophe CHASTANET, Avocat, Vice-Président de l »UPF – Union du Peuple Français, Président de « Brive avenir et passion »
Henri FOUQUEREAU, Ancien collaborateur de Jacques CHABAN-DELMAS et de Michel JOBERT, Secrétaire général du Forum Pour la France, Président du Comité Directeur du Rassemble du Peuple Français,
Alain KERHERVE, Conseiller municipal de  Quimperlé, Président de l’association « Général de Gaulle : souvenir et fidélité » , auteur de  » Une révolution en héritage: la politique sociale de Charles de Gaulle », administrateur du site gaullisme.fr
Gérard BARDY, Journaliste et écrivain, auteur de « De Gaulle avait raison » – le visionnaire
Alain RIGOLET, Préfet honoraire
Achille FRANÇOIS, Secrétaire général de l’UDT – La Gauche Gaulliste
Jérôme GARCIA, Vice-Président de Notre France, délégué LR de la 2ème circonscription du Nord
Simone BECHE-CHEVALEYRE, ancienne Maire adjointe de Maisons-Laffitte
Nicolas STOQUER, Président fondateur du Rassemblement Pour la France
Denis GIACOMEL, Président de L’amical des amis de la croix de Lorraine
Arnaud LE NENAN, ancien Maire de Joppécourt
Mathieu SERVAGI, Avocat, Conseiller municipal de Longwy, Président du groupe d’opposition de la communauté de communes de l’agglomération de Longwy
Daniel LALLEMANT, Vice-Président du Rassemblement Pour la France
Valentin LAGORIO, Délégué général de l’UDT – La Gauche Gaulliste
Yannick ALEXANDRE, Président du Mouvement des Jeunes Gaullistes
Simon ARCHIPENKO, Ecrivain
Gaétan AVANZATO, historien, politologue et biographe de Raymond Mondon
Caroline CHAMPRIGAUD, Secrétaire général de l’UPF – Union du Peuple Français
Alain LESEUR, Délégué « Notre France »de Sens
Arnaud GEHANT, militant gaulliste 
Bernard ELET, militant gaulliste
Cyril TALBOT, responsable national de mouvement gaulliste
Florent GIRARD, militant gaulliste
François ZIMMERMANN, militant gaulliste
Jacques AUGAIT, référent régional de mouvement gaulliste
Jean-Pierre BARBANCE, militant gaulliste
Joël RIGOLAT, militant gaulliste
Laurent BOUGER, militant gaulliste
Ludovic DEMATHIEU, référent local de mouvement gaulliste et souverainiste
Marie MAVANDE, militante gaulliste
Mickael PENCZ, militant souverainiste
Olivier DUQUEROY, militant gaulliste
Olivier HAUSSAIRE, militant gaulliste
Paola CALVIN, référente régional de mouvement gaulliste
Philippe RAULT, responsable national de mouvement gaulliste
Sylvain ROY, militant gaulliste Québécois
Thierry DELPEUCH, militant gaulliste

Cette extrême droite qui se dit « gaulliste »

Historiquement -sur le point de vue politique- l’extrême droite est le seul camp a n’avoir jamais travaillé ni de près ni de loin avec le général de Gaulle. Celle-ci n’a de cesse été politiquement anti-gaulliste, essayant d’abattre de Gaulle physiquement à plusieurs reprises et de le faire battre à l’élection présidentielle de 1965 en appelant -par l’intermédiaire de leur représentant Jean-Louis Tixier-Vignancourt- à voter François Mitterrand au second tour.

Mais un phénomène surgit depuis plusieurs années, des personnes au discours clairement d’extrême droite se revendiquent désormais comme étant « gaullistes », mais sur quoi peut bien reposer leur gaullisme ? Et bien il repose sur le fait que « de Gaulle ne voulait pas que Colombey-les-deux-Eglises devienne Colombey-les-Deux-Mosquées ». Ils basent donc leur revendication d’être « gaullistes » uniquement sur une citation que de Gaulle n’a jamais tenue publiquement et qui a été rapportée par Alain Peyrefitte dans son livre « c’était de Gaulle ».

En ce qui les concerne ils sont gaullistes…

Ils sont gaullistes oui mais ils se revendiquent comme étant de la « vraie droite » occultant que pour de Gaulle « Être gaulliste c’est être de gauche et de droite à la fois » !

Ils sont gaullistes oui mais veulent l’union d’un camp politique tandis que de Gaulle voulait rassembler les Français par-delà les clivages comme l’ont prouvé ces hommes de gauche et de centre gauche qui l’ont rejoint (Malraux, Capitant, Vallon, Chaban-Delmas etc…) !

Ils sont gaullistes oui mais prônent une politique économique du « Laisser-faire, laisser-passer » tandis que pour le général il faut « que ce soit la République qui conduise la marche économique de la France » !

Ils sont gaullistes oui mais reprochent au général de Gaulle d’avoir donné l’indépendance à l’Algérie. Ils trouvent qu’il y a trop d’Arabes en France mais paradoxalement regrettent qu’il n’y en ait pas 45 millions de plus (ce qui se serait passé si l’Algérie était restée française) !

Ils sont gaullistes oui mais en même temps ils vous disent que de Gaulle était un grand criminel qui a abandonné les harkis et les pieds noirs !

Ils sont gaullistes oui mais souhaitent mener une politique réactionnaire et revenir sur toutes les avancées sociales réalisées par le général de Gaulle !

Ils sont gaullistes oui mais vous disent que le maréchal Pétain était un brave homme qui a protégé les Français pendant que de Gaulle continuait la lutte ! Reprenant la fumeuse théorie du glaive et du bouclier !

Ils sont gaullistes oui mais en même temps vous disent qu’il est facile de résister depuis un pays étranger plutôt que dans son pays occupé !

Ils sont gaullistes oui mais ne veulent pas que la France retrouve sa liberté et son indépendance en sortant de cette Union Européenne supranationale qui la détruit ! Ce qui fait que tout programme politique économique, monétaire ou migratoire qu’ils avancent n’est forcément que du vent et trompe les Français !

Ils sont gaullistes et veulent sortir de l’OTAN oui mais uniquement pour que la France devienne vassale de la Russie de Poutine !

Ils sont gaullistes oui mais n’hésitent pas à s’afficher avec les pires des identitaires voire des négationnistes !

Il est regrettable que ces personnes qui basent leur supposé gaullisme sur une citation privée du général, rapportée par Alain Peyrefitte, n’aient pas pris la peine d’étudier ni la vision politique du général de Gaulle ni l’action qu’il a menée durant les années où il était à la tête de notre pays. Ils ne sont bien évidemment pas plus gaullistes que les Chirac, Juppé Pécresse etc… qu’ils dénoncent eux-mêmes comme étant des usurpateurs !