Les Travaillistes

Le gaullisme de gauche, ce terme semble de nos jours souvent utilisé. Nous ne pouvons que constater de voir aujourd’hui le général de Gaulle faire des émules à gauche.

Cette tendance semble bien réelle, assez tout du moins pour voir se reconstruire en France un mouvement héritier de l’Union Démocratique du Travail, le plus grand mouvement gaulliste de gauche connu à ce jour.

Nous décidons de lancer la refondation d’un mouvement qui se voudra clairement de cet héritage.

Nous invitons toutes celles et tout ceux qui se reconnaissent dans les valeurs exprimés par la gauche gaulliste, de nous rejoindre dans cette entreprise et de participer au développement de l’U.D.T.
CE QUE NOUS SOMMES

Des Démocrates, car nous voulons construire une société tolérante et participative qui considère chaque citoyen comme un acteur responsable de son destin à qui l’Etat doit laisser un rôle d’action et de décision important.
Des Travaillistes, mais des travaillistes à la française qui entendent vouloir instaurer la démocratie dans le monde du travail notamment grâce à l’association du capital et du travail.
Des Gaullistes, pour nous un Etat fort et dirigé dans une France souveraine et indépendante est inévitable pour assurer à la fois l’ordre républicain et le progrès social. Le Président de la République doit être la clé de voûte des institutions et se situer au dessus des clivages partisans.
Des Républicains, car à nos yeux la République est le cadre naturel pour l’évolution du citoyen. Pour nous la République est et doit rester indivisible, laïque, démocratique et sociale.
Des Progressistes, car nous défendons à la fois le progrès social, économique, écologique et scientifique par une impulsion et un contrôle de l’Etat. Le progrès ne peut s’opposer à l’homme et à la nature mais doit les aider à évoluer.
CE QUE NOUS VOULONS

-Remettre le sens de l’autre au cœur d’un projet politique.
-Combattre une société égoïste, matérialiste et violente basée sur le culte de l’argent, de l’indifférence et de l’inégalité.
-L’instauration d’une véritable démocratie dans les entreprises notamment grâce à l’association du capital et du travail.

-Un retour aux valeurs de la Ve République qui assure à la France et aux Français un Etat fort et dirigé sur du long terme et qui fait du Président de la République le chef de l’Etat et non le chef d’une majorité politique comme nous le voyons hélas actuellement.

-Une France souveraine et libre de son destin, capable d’agir selon bon lui semble pour son économie, sa diplomatie, sa sécurité intérieure… sans demander l’aval d’un pays étranger ou d’un organisme supranational.
-Une Europe des peuples, car l’Europe ne peut se construire contre les peuples mais pour et avec les peuples. Nous dénonçons cette Europe où la loi du marché prévaut sur tout. L’Europe ne peut se faire que sur la coopération des nations et des peuples et non sur une fusion qui nivelle le niveau de vie de chacun vers le bas.
CE QUE NOUS COMBATTONS

-Une droite qui, pendant plusieurs années, a défait la France et tout ce qui faisait d’elle une nation pas comme les autres…sécurité sociale, services publics, institutions, indépendance nationale…

-Une gauche qui par idéologie européïste passe la justice sociale au second plan préférant l’Europe libérale de Bruxelles…

-Ceux pour qui l’effacement des nations est une priorité absolue…

-Les dogmatiques totalement déconnectés de la réalité dont l’action nivelle plus vers le bas la condition de vie des Français qu’autre chose…

-Les extrêmes pour qui tous les maux du pays sont dus soit aux immigrés soit aux patrons…

-Les intégristes et les communautaristes qui mettent en danger la laïcité et l’unité de la République, ainsi qu’un antisémitisme hélas grandissant dans notre pays…


L’héritage de l’Union Démocratique du Travail

Pub UDT

L’UDT, ce mouvement de la Gauche Gaulliste porte en lui toute une histoire et des valeurs.

Beaucoup se réclament de cet héritage, mais qui sont les vrais héritiers et qui sont les faux ? Pour en savoir plus nous vous invitons à en apprendre plus sur l’histoire de l’UDT qui aura eu en fait 4 vies suivant le cours de l’histoire de notre pays.
La 1ère vie de l’UDT

L’Union Démocratique du Travail (UDT) est un mouvement politique français fondé en 1959.

Rassemblement historique des gaullistes de gauche au début de la Ve République, l’UDT regroupe à l’origine des militants de l’indépendance de l’Algérie, progressistes sur les questions économiques et sociales par rapport au mouvement gaulliste majoritaire, l’UNR.

Travaillistes partisans de l’association du capital et du travail menés par Louis Vallon et René Capitant, l’UDT sera le seul mouvement se revendiquant de gauche à participer à la majorité qui se constitua autour du général de Gaulle et à soutenir à l’origine les instituions de la Ve République.

L’UDT s’associe pleinement à l’UNR pour former dès 1962 l’UNR-UDT puis fusionne avec elle en 1967 pour créer l’UDR (Union des Démocrates pour la République) .
La 2e vie de l’UDT

L’UDT sera reconstituée en 1969 par René Capitant, Louis Vallon, Jacques Debu-Bridel et Nicolas Martin, entre autre, suite au départ du général de Gaulle et à la dérive droitière opérée par le l’UDR suite à l’élection de Georges Pompidou.
Hélas beaucoup de carriéristes feront le choix de rester dans le parti Pompidolien afin, parait-il, d’y incarner une aile sociale qui s’est toujours faite attendre ! Cette droitisation de l’UDR empêchera notamment Jacques Chaban-Delmas de mener à bien cette nouvelle société qui aurait apporté tant d’espoir.

L’UDT participera ensuite en 1971 à la création de l’Union Travailliste aux côtés du Front du Progrès de Jacques Dauer et du Front des Jeunes Progressiste de Dominique Gallet dans le but de rassembler les gaullistes de gauche. S’achève alors la 2e vie de l’UDT.
La 3e vie de l’UDT

Mais l’UDT reprendra vie 6 ans après en 1979 par l’intermédiaire de Jacques Debu-Bridel pour participer ensuite en 1982 à la fondation du Mouvement Gaulliste Populaire aux côtés de la Fédération des Républicains de Progrès dirigés par Pierre Dabezies. Le MGP qui soutiendra en 2002 la candidature de Jean-Pierre Chevénement à l’élection présidentielle.
La 4e vie de l’UDT

Enfin l’UDT finit par revenir dans le paysage politique, ce choix nous l’avons fait après consultations et demandes de nombreux gaullistes de gauche qui ne se reconnaissent pas sur l’échiquier politique actuel et notamment dans ce prétendu courant « gaulliste social » membre associé d’un parti de droite libéral, euro-fédéraliste et atlantiste.

Ce projet de résurrection de l’UDT nous le portons et le porterons malgré que certaines personnes -qui se revendiquent du gaullisme de gauche tout en étant dans ce fameux courant associé à un parti de plus en plus à droite et de moins en moins gaulliste- se permettent de venir nous dire que nous n’avons aucune légitimité pour le faire et de nous réclamer de l’héritage des Vallon ou Capitant. L’histoire démontre de quel côté se seraient tournées ces personnalités de notre famille politique qui, dès le départ du général, se sont désolidarisées de ces hommes de droite qu’incarnaient Pompidou et ses proches. L’UDT les invite d’ailleurs à lire le livre « l’anti de Gaulle » de Louis Vallon !

Alors qui est réellement légitime pour incarner l’UDT ? Ceux qui se battent pour que soit enfin mis en place une nouvelle société qui verrait l’instauration tant attendue de l’association du capital et du travail ? Qui refusent la soumission et l’abaissement de la France dans une Europe de plus en plus supranationale et au service de l’OTAN ? Ou bien ceux qui, en 2010, publient un manifeste de soutien à cette Europe supranationale et au traité de Lisbonne, au retour de la France dans le commandement intégré de l’OTAN, à la politique libérale menée par le gouvernement de l’époque et qui n’ont jamais fait pressions pour que soit instaurée l’association « capital-travail » lorsque leurs amis étaient au pouvoir ?

Nous laisserons les authentiques gaullistes de gauche répondre à cette question !

Enfin si ces « gaullistes de gauche » égarés décident de revenir aux fondamentaux, nous ne pourrons que les accueillir à bras ouvert pour participer tous ensemble à la création de cette gauche qui aime la France et le peuple !

UDT (rose)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s