Programme

– Application par la loi de l’association capital-travail
– Election de salariés dans les conseils d’administration des sociétés, à parité avec les actionnaires
– Nationalisation du secteur bancaire et des assurances
– Nationalisation des industries pharmaceutiques
– Restauration des services publics (La Poste, France Telecom, SNCF, EDF, GDF…)
– Rétablissement du critère de nationalité française pour les agents publics
– Renationalisation des autoroutes et des routes nationales
– Revalorisation du SMIC afin de décrocher les revenus du travail des revenus de l’assistance; abrogation de la « prime pour l’emploi »
– Restauration de la progressivité de l’impôt sur le revenu par une augmentation du nombre de tranches
– Suppression des cotisations sociales patronales et instauration d’une « contribution sur la valeur ajoutée des entreprises »
– Instauration d’une taxe sur les revenus financiers (non productifs) des entreprises
– Instauration d’une taxe internationale sur les mouvements spéculatifs de capitaux (taxe « Tobin »)
– Suppression de toutes les subventions publiques aux communes qui ne respectent pas la mixité sociale (loi SRU)
– Droit du sol : l’enfant né en France de parents étrangers devient automatiquement Français à l’âge de 16 ans s’il en manifeste la volonté et s’il a résidé et effectué sa scolarité en France (perte de l’automaticité en cas de certaines condamnations pénales); droit du sang : est Français de naissance l’enfant dont l’un des parents est Français; double droit du sol : est Français de naissance l’enfant né en France dont l’un des parents est lui-même né en France et réside en France depuis cinq ans
– Allocations familiales transférées de la sécurité sociale vers le budget de l’État.
– Versement de toutes les aides sociales sous forme de bons d’achat (alimentation, habillement, culture)
– Instauration d’un régime unique de retraite (secteur privé et secteur public) par points, le départ à la retraite se faisant au bout d’un certain nombre de points (sans condition d’âge ou du nombre de trimestres travaillés); prise en compte de la pénibilité réelle des emplois dans le calcul des points
– Revalorisation des petites retraites à hauteur du SMIC
– Interdiction pour les agents de l’État et des monopoles publics de tous signes religieux visibles
– Interdiction aux élèves de tous signes religieux visibles dans les établissements scolaires
– Rétablissement du septennat
– Accomplissement du caractère unitaire de l’État français : monopole du Parlement pour l’élaboration de la loi, égalité des citoyens devant la loi sur tout le territoire national…
– Réforme du Sénat par la fusion du Sénat et du Conseil économique et Social
– Sortie définitive de l’OTAN
– Construction d’une Europe des nations (conditions pour en être membres : être signataire de la Convention européenne de sauvegarde des Droits de l’Homme et des Libertés fondamentales; être un état laïque; ne pas être membre du commandement intégré de l’OTAN)
– Construction d’une confédération francophone
– Perte de la nationalité française pour les binationaux qui servent dans une armée étrangère
– Inéligibilité pour les élus condamnés pour racisme
– Inéligibilité pour les élus condamnés pour enrichissement personnel

Une réflexion sur “Programme

  1. Il manque à ce programme, au demeurant fort intéressant, la reconnaissance et la promotion des libertés locales et le développement de la démocratie participative dans les collectivités territoriales

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s